In Memoriam Loren Goldner

C'est avec une immense tristesse que nous venons d'apprendre le décès de notre ami et camarade Loren Goldner.

Selon nous, Loren Goldner fut l'un des plus grand théoriciens révolutionnaires de l'époque contemporaine et c'est peu de dire que ses approches ont fortement influencé les positions politiques du GARAP. Ses propositions lumineuses - pulvérisant des pans entiers de la doxa léninistes, injectant des réflexions aussi neuves que redoutables dans l'interprétation du Capital mais aussi dans la réactualisation des travaux de Rosa Luxemburg, ravageant dialectiquement la gauche de la dévalorisation et ses déchets identitaires - ont apporté des clefs décisives de compréhension du réel, qui ouvrent des portes à une praxis révolutionnaire revigorée.

À cette puissance de feu intellectuelle, déjà exceptionnelle, du personnage s'ajoutaient une grande humanité, une profonde sensibilité, ancrées dans les combats et la culture du prolétariat révolutionnaire. Une simplicité douce mêlée à un épicurisme sur le qui-vive, un goût insatiable pour la vie et les bonnes choses, un humour malicieux, une timidité si décalée... toutes ces qualités se combinaient dans un homme qui malheureusement ne vivra pas la révolution, sans doute parce que l'époque n'était pas à sa hauteur.

Forts de son inspiration, nous saurons lui rendre hommage en continuant le combat, à « gauche de l'extrême gauche », pour la révolution prolétarienne mondiale, sans Dieu, sans César, ni tribun !

Suite à notre brochure consacrée à la théorie du complot Illuminati

La mare aux crapauds n°6 - Septembre 2015

La modeste « campagne de communication » que nous avons menée autour de notre brochure consacrée à la théorie du complot Illuminati a été une nouvelle occasion de vérifier qu'il n'y a pas grand-chose à attendre en provenance de la toile numérique. Nous avons, en effet, suscité un petit « buzz », comme l'on dit. Mais rien de plus intéressant que ce bruissement d'aile de mouche n'en a ressorti.

Un journaliste freelance, élu du Front de Gauche et que nous ne connaissons pas, a jugé bon de produire un article plutôt élogieux sur notre fascicule, regrettant néanmoins, et sans surprise, que le service ait été assuré par des « communistes révolutionnaires ». C'est la rédaction de « Siné Mensuel » qui l'aurait dirigé vers notre écrit. Il se trouve que l'article en question a été publié dans « Paris Match », propriété du Groupe Lagardère. Ahuris par une époque où des dessinateurs se font massacrer à la kalachnikov en plein Paris, nous vîmes un signe supplémentaire de l'absurdité du moment dans cette drôle de promotion surgie d'un tabloïd appartenant à une grosse fortune, sur laquelle, évidemment, nous crachons allègrement. Les choses sont peut-être moins folles si l'on imagine qu'une partie de la caste journaleuse fraîchement traumatisée a cherché, dans la panique, tant à identifier qu'à contredire les références idéologiques de ses nouveaux bourreaux. Puisqu'aucun outil didactique digne de ce nom ne traitait en français de la question, l'improbable rencontre, qu'on ne reverra pas de sitôt, entre notre matériel de propagande et un torchon historique de la presse people a eu lieu.

Rions un peu en nous remémorant un instant quelques-uns des remous au grand bazar du net provoqués par « Comment renverser les Illuminati ? » :

  • Frappée au cœur de sa servilité à l'égard du capitalisme, l'extrême-droite numérique a cru pertinent de nous accuser, en retour, de rouler pour Lagardère, via un banal artifice rhétorique débouchant sur l'assimilation du communisme révolutionnaire avec le « grand capital » et ses arcanes les plus obscurs, à savoir... les Illuminati (http://www.medias-presse.info/lextreme-gauche-au-secours-des-illuminati-via-paris-match/24349). Ce raisonnement pour débiles mentaux échoue à s'extirper de la merde insane d'où il émane et sur laquelle nous avons décidé de tirer la chasse. Le silence aurait été plus judicieux. Car l'argument qui devait nous terrasser est bel et bien celui qu'on peut aisément opposer aux fafs de tout acabit : vous êtes les produits de l'industrie médiatique. Partout, tout le temps, vos crétins de chefs paonnent sous les projecteurs du Spectacle ; ils en sont les rejetons. Les chaînes de télévision, les stations de radio, le mainstream du net et, derrière, les transnationales que vous feignez de combattre, sont les matrices des Le Pen, Dieudonné, Soral, Ayoub, Capo Chichi, etc. Vous êtes les chiards irrités de la classe dominante ; n'importe qui de sensé le sait. Alors ne venez pas la ramener.
  • Les sites complotistes ont bien entendu saisi l'occasion pour essayer de nous décrédibiliser en étalant leur paranoïa enfantine. Nous serions des « sous-marins des Illuminatis », ou « des pseudos révolutionnaires en déshérence aimablement relayé par Paris-Match ». Voir pour cela les sites http://www.nouvelordremondial.cc/ et www.999spiritus.org
  • Les Dieudonnistes et autres amateurs de quenelles se sont excités notamment sur la page facebook Quenelle+. Un commentateur voudrait nous donner des leçons de géopolitique... Une manière de nous inviter à aboyer en cœur avec les vedettes-barbouzes russo-irano-syriennes que ce fan de la « dissidence » admire. Dans le même élan, ce crétin nous avoue involontairement son inaptitude à comprendre que l'existence de complots dans l'Histoire ne fait pas de l'Historie un complot. Une subtilité trop difficile à saisir pour ceux qui souhaitent que l'Histoire en reste au statu quo capitaliste. https://www.facebook.com/permalink.php?id=595177503848503&story_fbid=910138175685766 Leurs copains catholiques de http://www.medias-presse.info partisans de Soral, nous traitent de « fondamentalistes communistes » et en arrivent à l'excellente conclusion que nous n'aimons pas la « Famille, la Patrie et Dieu » ! Que du bon, merci...
  • Selon le site hitek.fr, une référence pour les consommateurs de produits numériques et les geeks aux yeux rougies et aux teints vampiriques à force de rester dans leurs cavernes, nous sommes « un groupe anticapitaliste et anarchiste fatigué » sans autre explication. Les auteurs de hitek.fr ont peut-être mal recopié (ou peut-être sont-ils mal intentionnés, ce serait un complot contre nous!) l'article de mrmondialisation.org qui dit « un document qui circule gratuitement, réalisé par des groupes anti-capitalistes et anarchistes fatigués de voir la lutte accaparée par les théories du complot ».
  • Les jérémiades scandalisées d'un Mathias Crochon nous ont aussi bien fait pouffer...Ce pauvre « Requin Squal », comme diraient Nec Plus Ultra/TCG/COP (SHEEK a dit l'essentiel sur Rockin' Squat dans deux incontournables morceaux, aussi instructifs qu'hilarants : https://www.youtube.com/results?search_query=support+le+nique+squat+mouvement), s'est fendu d'une sensationnelle mise au point devant ce qui reste de ses fans, c'est-à-dire un ramassis d'adolescents attardés soraliens-dieudonnistes-complotistes (Les « commentaires » suivants en disent long sur les profils (raisonnements, références, langage) des derniers mutants du sous-fascisme : https://fr.facebook.com/permalink.php?story_fbid=10152706895032831&id=15569172830). Reprenant, à peu près, les scintillantes salves de ses compères fachos, cette loque qui joue au gourou a voulu faire dans le précis, accrochant les Rothschild au passage, qui auraient « organiser la crise pour s'engraisser », etc. Vision conspirationniste de l'Histoire, qui fustige une dynastie de banquiers (juifs, comme par hasard) pour mieux ignorer le capital comme totalité concrète (et ses listes de noms de grands capitalistes, dont peu sont juifs et sont banquiers http://www.forbes.com/billionaires/list/). En réalité, cette piètre défense improvisée sur Facebook, est venue prouver une fois encore qu'au lieu de fumer du shit dans ses appartements à New York ou de s'encanailler momentanément auprès de prolétaires afin de se tracer une carrière de chanteurs de bac à sable, Rockin' Squat aurait mieux fait de commencer par lire « Le Capital. Critique de l'économie politique » et se renseigner sur l'histoire du mouvement révolutionnaire (bien différente de celle de ses déformations tiers-mondistes). Cela l'aurait préservé des pauvres clichés antisémites qu'il expose fièrement telles des pépites intellectuelles.
Logo du GARAP
Top