-

Groupe d'Action pour la Recomposition de l'Autonomie Prolétarienne

"Un Mai-68 bis serait pas mal"... mais sans les grévistes ! Quand Mediapart censure les mots de la lutte...

La mare aux crapauds n°6 - Mars 2016
Bookmark and Share

« Un mai-68 bis serait pas mal »... mais sans les grévistes ! C'est ainsi qu'on peut résumer ce compte-rendu très sélectif de la réunion publique du 3 mars dernier qui s'est tenue à l'université Paris VIII au sujet du projet de loi El Khomri : https://www.mediapart.fr/journal/france/040316/paris-viii-un-mai-68-bis-serait-pas-mal

La journaliste de Médiapart n'a semble-t-il pas apprécié, puisqu'elle n'en dit mot, les multiples interventions de plusieurs personnes qui, durant cette assemblée, agitaient des perspectives réellement à la hauteur des enjeux, comme la coordination des luttes (que les étudiants se rendent, par exemple, aux assemblées générales des salariés), la grève reconductible, ou encore l'abolition du salariat. Sur un plan général, une telle censure est très révélatrice du degré de complicité entretenu entre l'ordre capitaliste et les médias qui vendent leur beurre rance sous les étiquettes « alternatifs » ou « citoyens ». Plus particulièrement, Médiapart est à l'évidence bien moins à l'aise pour relayer la parole du prolétariat en lutte que pour propager l'identitarisme victimaire.

JOURNAFLICS, HORS DE NOS LUTTE !